You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.
Services offerts

Notre gamme
de service

Dans cette section sont présentées différentes pathologies les plus couramment rencontrées en clinique. Des traitements pouvant être offerts par votre podiatre en lien avec ces pathologies ou des conseils pratiques que vous pourrez réaliser à la maison y sont également mentionnés. À noter que les traitements proposés ne sont que des exemples de traitements pouvant être prodigués.

Seule une évaluation faite par votre podiatre pourra réellement déterminer quels sont les besoins et traitements appropriés pour votre situation. Pour connaître le traitement qui vous convient, consultez votre podiatre. Si le podiatre détermine que la santé de vos pieds est à risque, il déterminera avec vous un plan de traitement adapté à votre condition afin de traiter le problème actuel et de prévenir les complications futures associées à votre problématique.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

Services offerts

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire est l’inflammation du fascia plantaire, une des structures responsable du maintien de l’arche plantaire qui relie l’os du talon aux orteils. La douleur ressentie par cette inflammation peut se manifester sur le côté interne du talon, ou même dans l’arche du pied. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette pathologie, dont un excès d’activité physique, un excès de poids, de mauvaises chaussures ou encore, un mauvais patron de marche. La fasciite plantaire peut occasionner le syndrome de l’épine de Lenoir qui est une calcification du fascia plantaire, visible seulement sur radiographie.

Traitement : Votre podiatre devra en premier lieu trouver la cause du problème et effectuera une évaluation des articulations de votre pied et de votre démarche. Si les propriétés mécaniques de votre corps sont fautives, l’orthèse podiatrique pourrait s’avérer être une solution adéquate. Il existe également plusieurs autres traitements tel le laser et exercices que votre podiatre pourra vous recommander afin de diminuer la douleur.

Ongle incarné

L’ongle incarné est un problème très fréquent que l’on retrouve souvent au niveau du gros orteil. Un ongle incarné se produit lorsque l’un des côtés de l’ongle pénètre dans la peau et crée une inflammation locale douloureuse pouvant s’infecter si elle est négligée. Les ongles incarnés peuvent avoir plusieurs causes : l’angle que prend l’ongle lorsqu’il pousse, une mauvaise coupe de l’ongle, ou bien la pression répétitive d’un soulier sur l’ongle de l’orteil.

Traitement : Le podiatre pourra discuter avec vous des traitements possibles. Il existe deux façons couramment utilisées pour traiter ce problème. Dans les cas où l’ongle incarné n’est pas trop problématique, il est possible de faire une coupe de l’ongle en biseau arrondi pour dégager de façon temporaire l’ongle affecté. Si l’inflammation et la douleur sont trop importantes, une procédure mineure permanente sous anesthésie locale est alors suggérée. Votre podiatre pourra juger de l’option la plus optimale pour vous.

Verrues plantaires

Les verrues plantaires sont causées par un virus, soit le virus du papillome humain (VPH), qui se loge dans la partie la plus profonde de la couche superficielle de la peau. Ces verrues peuvent se manifester n’importe où sur le pied, avec une apparence surélevée, rugueuse et blanchâtre. Il est aussi possible d’observer de petits points noirs à l’intérieur de la verrue plantaire. La verrue peut être seule ou groupée avec d’autres verrues plantaires. La verrue peut également s’avérér être douloureuse.

Traitement : Le traitement d’une verrue plantaire est important pour diminuer le risque de transmission de la verrue à soi-même ou à autrui. Le podiatre dispose de plusieurs traitements pour traiter les verrues. L’application topique de produits chimiques, le laser, l’injection de produits médicamenteux et la chirurgie, dans les cas de verrues résistantes, sont tous des traitements pouvant vous aider à vous débarrasser de vos verrues plantaires.

Pied plat

Un pied plat survient lorsque l’arche du pied, en position debout, est basse (très près du sol ou appuyée sur le sol). Un pied plat occasionne un désalignement du membre inférieur et peut générer des douleurs référées aux genoux, aux hanches et au dos. Chez l’enfant, les pieds plats peuvent créer des douleurs de fatigue musculaire. Un enfant se plaignant à répétition de douleurs aux jambes devrait consulter un podiatre.

Traitement : Souvent associées à une mécanique fautive du corps, les orthèses podiatriques pourront, la plupart du temps, accommoder les douleurs chez l’adulte et corriger le mauvais alignement chez l’enfant. Les orthèses podiatriques ne sont pas toujours nécessaires pour la vie entière de la personne, dépendamment de la gravité du problème. La durée du port de l’orthèse podiatrique est donc établie selon chaque individu et selon son évolution. Les orthèses peuvent également être utilisées comme traitement à plus ou moins long terme.

Névrome de Morton

Le névrome de Morton entraïne une sensation de «chocs électriques» au niveau de l’avant-pied causé par la compression d’un nerf. Souvent localisé entre le 3e et 4e orteil, cette compression nerveuse peut parfois provoquer la sensation de marcher sur une roche ou d’avoir un bas qui est mal placé. Ce problème est très fréquent chez les femmes portant souvent des souliers à talons hauts ou qui sont très étroits.

Traitement : Le podiatre suggérera plusieurs moyens pour vaincre ce problème. Il est d’abord conseillé d’appliquer de la glace et de porter des chaussures suffisamment larges pour votre pied. Si ce n’est pas suffisant, le port de l’orthèse plantaire pourra permettre de contrôler le pied et de diminuer le frottement sur le nerf. Si la douleur est toujours présente malgré ces traitements, l’utilisation du laser ou l’infiltration de cortisone à l’endroit douloureux peuvent soulager la douleur. Ou encore, enlever complètement le nerf à cet endroit à l’aide d’une chirurgie.

Démarche vers l'intérieur

Une démarche avec les pieds vers l’intérieur est fréquente chez les enfants. Elle peut avoir plusieurs causes. Chez le jeune enfant, elle peut occasionner une difficulté lors de la marche et des chutes fréquentes.

Traitement : Chez l’enfant, il est important d’intervenir le plus rapidement possible. Plus l’enfant est jeune, meilleures seront ses chances d’obtenir les résultats escomptés. Le podiatre fera, dans un premier temps, une évaluation pour trouver la source du problème. Il pourra vous donner des conseils sur les positions que votre jeune devrait adopter lors du jeu et lorsqu’il est couché, ainsi que des exercices à faire régulièrement. Des orthèses podiatriques ou des attelles sont également des solutions possibles pour réduire ou éliminer le problème.




Cors plantaires

Les cors plantaires (ou durillons) sont un épaississement local de la peau situé sous des endroits de pression du pied formant un noyau de corne très dur et qui produit une pression continue. Ces cors plantaires peuvent provoquer de la douleur.

Traitement : Le podiatre procède habituellement à un débridement de la peau morte épaissie à l’aide d’instruments stériles. Le cor peut également être traité par laser. Il est déconseillé d’enlever la corne soi-même à la maison puisque la visibilité de la plante du pied est limitée et les risques de coupure ou d’infections sont élevés.










Callosités

Les callosités sont un épaississement diffus de la peau. Les callosités peuvent apparaître suite à une augmentation de la pression sur une partie du pied ou suite à une friction (frottement) prolongée. Un soulier mal attaché, trop large ou trop long peut être une cause de friction. Les callosités sont habituellement non douloureuses.

Traitement : Un traitement est nécessaire pour éviter que les callosités ne deviennent trop importantes et que des fissures se forment dans la peau. Les fissures sont en quelque sorte une porte d’entrée pour les bactéries et il est important de les prévenir. La prescription de crème hydratante à base d’urée peut aider dans certains cas. Des chaussures adéquatement ajustées permettent également de réduire l’accumulation de callosités.







Champignon sur l'ongle

L’ongle mycosique est un ongle infecté par des champignons qui le rend jaunâtre, épais et déformé. L’infection se manifeste très lentement et infecte l’ongle progressivement. Mais attention! Il ne faut pas penser que tous les ongles épais et jaunes sont infectés par un champignon. Un traumatisme de l’ongle, le vieillissement et des maladies comme le psoriasis peuvent aussi donner cette apparence à l’ongle.

Traitement : Plus le traitement est effectué précocement, le mieux se sera. Le podiatre doit d’abord amincir votre ongle pour le nettoyer (sans douleur). Il proposera des traitements au laser qui s’avèrent être très efficaces pour traiter l’onychomycose (les champignons) ainsi que des traitements topiques et oraux desquels vous pourrez discuter avec votre podiatre. À la maison, si vous croyez être infecté par un champignon, il est très important de couper les ongles non-infectés en premier, et ensuite passer aux ongles infectés. Il sera également important de désinfecter son coupe-ongle avant la prochaine coupe.

Pied d'athlète

Le pied d’athlète est une affection de la peau causée par des champignons. Ces champignons survivent dans des endroits humides, chauds et sombres. Les pieds sont donc un site idéal pour ces champignons! L’infection se présente par de petits boutons rouges, avec une peau qui pèle ou qui fendille. Le pied d’athlète est souvent associé à de fortes démangeaisons.

Traitement : Le podiatre pourra vous donner des conseils d’hygiène pour diminuer la transpiration excessive de vos pieds. Il pourrait également vous suggérer une crème sous prescription pour traiter cette infection. Dans la majorité des cas, les symptômes diminuent très rapidement après le début du traitement.



Orteils marteaux

Les orteils marteaux sont une déformation des orteils en contraction. Cette contraction peut également occasionner des cors sur le dessus des orteils causé par la friction des souliers.

Traitement : Le podiatre vous donnera des conseils sur la façon de choisir des chaussures adéquates. Le cordonnier peut parfois intervenir en effectuant des modifications de chaussures. Les orthèses peuvent aussi aidées lorsque la déformation des orteils est dite flexible. Dans les cas où les orteils marteaux sont plus rigides, des prothèses digitales peuvent aider à diminuer les symptômes. La chirurgie est toujours possible en cas de récurrence de la douleur.




Oignon

Un oignon (hallux abducto valgus) est une déviation osseuse entre le gros orteil et l’os qui le précède sur le pied. Le gros orteil (hallux) dévie alors vers le deuxième orteil. Cette déformation est souvent causée par une marche fautive.

Traitement : Le podiatre pourra vous conseiller sur le choix de bonnes chaussures. À noter que des souliers étroits et à talons hauts vont accentuer la déformation et créer des symptômes quant à la proéminence de l’oignon. La prescription d’orthèses plantaires peut être pertinente pour diminuer les symptômes et même diminuer la progression de la déformation. Des injections de cortisone ou une prescription d’anti-inflammatoires peuvent aussi être proposées dans certains cas, lorsque la douleur est insupportable. En dernier recours, la chirurgie osseuse peut être envisagée.

Tendinite

Une tendinite est une inflammation douloureuse d’un tendon. Plusieurs tendinites peuvent survenir au niveau de l’insertion du tendon sur le pied. Les tendinites surviennent souvent à la suite d’une utilisation prolongée du tendon.

Traitement : Le podiatre pourra évaluer la blessure et prescrire, au besoin, des exercices d’étirement et de renforcement musculaire. Lorsque la douleur est très intense, la prescription d’anti-inflammatoires, l’application de glace et le repos sont recommandés dans la plupart des cas.













Ulcère diabétique

Les patients diabétiques courent un grand risque de souffrir de problèmes de pieds. Une des nombreuses complications du diabète est la perte de sensation qui débute très souvent au niveau des extrémités; c’est ce que l’on appelle la neuropathie sensorielle. Si vous êtes diabétique, il est important de vérifier régulièrement l’intégrité de vos pieds, notamment en lien avec l’apparition de déformation osseuse, de plaie (ulcération) ou d’infection.

Traitement : Un aspect essentiel à contrôler est le taux de sucre. Pour une évaluation générale de la santé des pieds des patients diabétiques, une visite annuelle chez votre podiatre est suggérée. Si des ulcérations sont présentes, votre podiatre pourra évaluer la cause de celles-ci. Dans la plupart des cas, il serait primordial d’effectuer une décharge dans le but de diminuer la pression aux endroits ulcérés. Lorsque la vascularisation est adéquate, il est aussi très important de débrider la peau morte bloquant la guérison normale de la peau.


Orthèses

Quelle est la différence entre un podiatre et un orthésiste : Le podiatre évalue et traite les blessures, difformités, malformations, affections et lésions du pied. Il commande ou fabrique des supports orthopédiques appropriés, administre et prescrit des médicaments, réalise des chirurgies mineures et procède à la rééducation des pieds.

Au Québec, il doit être détenteur d'un doctorat en médecine podiatrique et posséder un permis de pratique délivré par l'Ordre des podiatres du Québec.

L'orthésiste conçoit, fabrique, ajuste, répare et entretient les prothèses (membres artificiels) et les appareils orthopédiques (orthèses ou corsets) prescrits par un professionnel de la santé comme un médecin ou un podiatre.

Détenteur d'un diplôme d'études collégiales en techniques d'orthèses et de prothèses orthopédiques, il peut être membre de l'Association des orthésistes, prothésistes et orthésistes du pied ou de l'Ordre des technologues professionnels du Québec, mais rien ne l'y oblige.

Laser

La Clinique s'est récemment dotée d'un appareil laser qui soigne les affectations suivantes : Onychomycose (champignons), Verrue plantaire, Cor, Névrome de Morton, Douleur au talon

Pourquoi choisir le laser à une méthode conventionnelle ? Parce que le laser : agit rapidement et efficacement, procure un traitement sécuritaire et a fait ses preuves sur plusieurs centaines de patients.









Échographie

L’échographie musculo-squelettique est un des examens de choix pour identifier certaines affections du pied, tels qu'un névrome de Morton, un kyste, une épine de Lenoir ou une tendinite, diagnostics ne pouvant être révélés par des examens radiographiques. L’échographie n’utilise pas de rayons X, mais plutôt des ultrasons qui sont émis sous forme de courtes impulsions et qui présentent une image claire de la région douloureuse. L’échographie permet également de faire des injections guidées, technique permettant d'atteindre une région spécifique avec une précision surprenante.

À noter que le podiatre doit détenir un permis de l’Ordre des podiatres du Québec attestant qu’il a suivi la formation nécessaire pour utiliser l'échographie, ce que détient le Dr Arnaud Vouligny, podiatre.

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir des articles en primeur sur notre industrie.